Inscription à la newsletter

THEODORA

Too much for one heart

21h00
jeudi 28 octobre

En partenariat avec Dixsonance

Si elle a emprunté son pseudo à une impératrice byzantine, Theodora n’en propose pas moins une musique résolument moderne. Entre synth pop, chanson française et électro minimaliste, elle pioche dans le meilleur de ses influences pour proposer une relecture singulière de la pop française.

C’est en 2014 que Theodora produit ses premières chansons. Bassiste, productrice et chanteuse, elle cherche à réunir les différents pôles de sa galaxie musicale entre mélancolie et rythmiques dansantes. Ses influences sont multiples, allant de Leonard Cohen à TR/ST, de Lena Platonos à Christophe.

La musicienne parisienne ex-hard rockeuse et néo-électroniqueuse a su se faire un nom sur la scène hexagonale avec des collaborations extérieures pour les moins remarquables. Il a fallu attendre donc trois ans et demi pour l’arrivée d’un véritable premier album solo et il s’intitule Too Much For One Heart, qui est remarquable pour ses mélodies enivrantes montrant tout le talent de la chanteuse à nous hypnotiser comme jamais.

Lumineux et élégant, Theodora, avec sa voix enchanteresse, saura attirer son attention à travers des morceaux si éthérés et psychédéliques. Avec des loops obsédants et des mélodies immersives, ce premier disque qui refourgue de bons moments comme les nappes synthétiques futuristes et menaçantes de « Greetings From Hell » ou la synthpop plus terre-à-terre comme « Step Into Disorder » saura trouver son public grâce à un univers musical attachant et captivant. Too Much For One Heart fut énormément attendu et ne déçoit que rarement.

Retrouvez Theodora
Youtube
Soundcloud
Facebook
Instagram

Selon la décision des autorités publiques pour la période concernée, le pass sanitaire pourra être exigé à l’entrée des concerts.