Inscription à la newsletter

YALTA CLUB

23h00
vendredi 27 octobre

Entre Melancholia (Lars Von Trier) et La Route (Cormac de McCarthy), Yalta Club peint l’album-testament d’une société humaine hébétée, sacrifiée sur l’autel de la démesure, mais qui n’aurait pas dit son dernier mot.

C’est un Yalta Club métamorphosé que nous présente Hybris. À la fraîcheur adolescente du premier album succède une vision. À l’énergie démesurée des débuts, une volonté d’expérience sensorielle. À la timidité initiale, une identité affirmée et sublimée par la collaboration avec le studio graphique Akatre.

Produit et arrangé par les talentueux Florent Livet ("Wolfgang Amadeus Phoenix") et Pavle Kovacevic ("My God is Blue" de Sébastien Tellier), Hybris est un voyage initiatique dense et mélancolique en forme de triptyque : Abandonner, Flotter, Résister. Les onze nouvelles chansons du Yalta Club naviguent entre ces trois sentiments contradictoires mais pas incompatibles, témoins d’un groupe en pleine évolution, humaine et artistique.

Entre cri d’amour épileptique, "LOVE", ballade aux airs de fin du monde, "Something to Remember" et hymne à la gloire du rêve icarien, "Stars", Hybris narre le récit initiatique d’un groupe qui refuse la résignation passive et brandit l’expérience collective comme ultime rempart à l’effondrement.

Et si l’avenir dépeint par Hybris semble gris et incertain, celui du Yalta Club est assurément doré.

yaltaclub.fr