Inscription à la newsletter

CYRIL MOKAIESH

19h00
jeudi 26 octobre

Trois albums solo déjà et toujours l’envie, la nécessité de parler de notre époque (l’austérité, les attentats, le FN…). Cyril Mokaiesh dénonce, s’insurge ou s’émeut avec des mots choisis, des textes magnifiques qui bouleversent un public exigeant. Certes, la voix est douce mais les convictions sont intactes. Notamment dans son dernier opus « Clôture » et la chanson « La loi du marché », écrite après avoir vu le film de Stéphane Brizé et interprété avec un Bernard Lavilliers toujours dans la justesse : « Quand je lui ai envoyé la chanson, il a dit oui en 24 heures ». Dans cet album, le doute est persistant que ce soit en amour ou en politique. Il chante ses souffrances comme la rupture amoureuse dans « Blanc cassé », le sentiment paternel dans « 32 rue Buffault »  : « Ce métier est assez destructeur puisque globalement, je parle de ce que je vis. Ecrire ancre les souffrances ». Révélé par le titre « Communiste », sorti en 2010, cet artiste citoyen a reçu les honneurs de la célèbre académie Charles-Cros.

Le public du festival a découvert Cyril Mokaiesh sur scène en 2016 avec son spectacle « Naufragés » qui reprend des trésors cachés de la chanson française, sans oublier sa prestation remarquée lors du Grand choral de Pascal Obispo. Il revient cette année présenter son répertoire.

L’artiste citoyen s’approprie l’espace, la complicité avec le public s’installe, le charme opère… Chair de poule garantie !

www.facebook.com/CyrilMokaiesh