Inscription à la newsletter

Barbara roman, entre livre et chanson

Installées avec bonheur depuis plusieurs années au cœur des Nuits, les rencontres entre livre et chanson trouvent une place de choix dans le fil rouge de ce 30ème festival.

Jean-Luc Rio (librairie Les Passeurs de Textes) recevait hier Julie Bonnie, auteure du livre Barbara roman. Dans la masse des publications actuelles sur la chanteuse, celle-ci a la particularité de n’être pas une biographie, mais… un roman. "Comment mieux rendre compte de la réalité qu’en la réinventant par la fiction ?", expose l’auteure avec conviction.

L’entreprise n’en est pas moins délicate et osée : il fallait réussir à faire parler Barbara à la première personne, la raconter de l’intérieur. "Ce fut difficile à écrire, elle m’a hantée, elle me réveillait la nuit. », se rappelle Julie Bonnie qui, après trois cents pages jetées, a tout repris en partant de sa propre expérience (elle a eu une première vie de chanteuse, de tournées…).

Le livre porte sur les trente premières années de l’artiste, et se découpe selon ses noms : Monique Serf, Barbara Brody (premier nom d’artiste inspiré du nom de sa grand-mère) et s’achève quand elle devient… Barbara. Derrière ces noms, ce sont de véritables transformations à l’œuvre - physiques, psychiques, artistiques -, où l’on voit Barbara littéralement s’inventer.

L’auteure y voit aussi l’extraordinaire conquête de Barbara pour re-devenir fière d’elle, alors qu’enfant, elle a subi un rapport incestueux avec son père. Aborder cette dimension n’était pas la moindre des difficultés du livre : pour ce faire, Julie B. est allée recueillir des témoignages de femmes qui l’ont vécu. Chez Barbara, les dégâts liés à cet acte se mêlent avec l’amour qu’elle n’a jamais cessé d’éprouver pour son père, "longtemps disparu". La légendaire chanson Nantes en témoigne vivement : la narratrice regrette d’arriver trop tard à l’agonie de son père, mort « sans un adieu, sans un je t’aime ». 

Le roman retrace aussi sa première rencontre avec Jacques Brel à Bruxelles, une nuit de discussion décisive qui scellera une amitié à la vie à la mort.

Barbara roman réussit le pari de nous rendre au plus proche d’un être d’exception totalement habité par sa passion.

Thibaut G. - Le Troisième Œil