Inscription à la newsletter

Actualités

18 avr.

"LE SOUFFLE DES GUITARES", 31e EDITION DU FESTIVAL

Le Souffle des Guitares va nous accompagner tout au long de cette 31ème édition des Nuits de Champagne pour un voyage dans l’univers poétique et musical de la pop folk. Au cœur de cette nouvelle destination : Francis Cabrel, qui en a écrit quelques-unes des plus belles pages en français, inspirées depuis les premières lignes par l’immense Bob Dylan. (...)

Lire la suite
5 févr.

La programmation du prochain festival sera dévoilée au printemps.

Pour être tenu au courant de l’actualité du festival, abonnez-vous à notre newsletter. Abonnez-vous à notre newsletter

Lire la suite
29 oct.

Emily, Juliette, William, Barbara… et les (900) autres

"Ce fut un jour de septembre… Vous étiez venu au rendez-vous…" A voix nue, sur quelques simples notes, Emily Loizeau seule au piano entonne les mots légendaires de Barbara.
Seule ?, pas tout à fait. La chanson est à peine terminée que dans le silence poignant qui suit sa chute, "ma plus belle histoire d’amour c’est vous", une foule immobile de 900 (...)

Lire la suite
27 oct.

Le grand chœur peaufine sa Première

Entretien à chaud avec Brice Baillon, son directeur musical et artistique.
Nous sommes à une poignée d’heures de la Première du grand choral. En ce vendredi après-midi, Emily Loizeau, puis Juliette Armanet, rejoignent les choristes pour une répétition éclair - la seule ensemble ! Au dernier moment Juliette Armanet propose à tous un claquement de (...)

Lire la suite
27 oct.

Barbara roman, entre livre et chanson

Installées avec bonheur depuis plusieurs années au cœur des Nuits, les rencontres entre livre et chanson trouvent une place de choix dans le fil rouge de ce 30ème festival.
Jean-Luc Rio (librairie Les Passeurs de Textes) recevait hier Julie Bonnie, auteure du livre Barbara roman. Dans la masse des publications actuelles sur la chanteuse, celle-ci (...)

Lire la suite
26 oct.

Emily Loizeau, à l’autre bout du miroir

Dans sa robe de jeune fille qui semble la maintenir à jamais à cet âge, elle a quelque chose d’une elfe, Mona, sylphide un peu punk, un peu surréaliste. "Allo… je ne t’entends pas… Qui est à l’appareil ? Je n’ai pas compris votre réponse. Who is calling ?" Sur une scène et dans une salle noires où chacun est devenu invisible à chacun, Mona-Emily a (...)

Lire la suite